• Presse Ancienne

    1942 – Nicole et les temps nouveaux

    Critique signée Fernand Jabas, poète et instituteur à Court (Jura Bernois), dans le “bulletin bibliographique” supplément de L’Éducateur, hebdomadaire de la Société Pédagogique de la Suisse Romande. Il est membre de la Commission pour le choix de lectures destinés à la jeunesse et aux bibliothèques scolaires et populaires. Le roman de Mathilde Alanic est classé parmi les ouvrages destinés à l’adolescence et aux bibliothèques populaires. Pour l’instituteur, c’est un “très beau livre qui peut être mis entre toutes les mains”. source : E-Periodica (suisse)

  • Presse Ancienne

    1938 – L’Oiseau couleur du temps

    Critique signée Fernand Jabas, poète et instituteur à Court (Jura Bernois), dans le “bulletin bibliographique” supplément de L’Éducateur, hebdomadaire de la Société Pédagogique de la Suisse Romande. Il est membre de la Commission pour le choix de lectures destinés à la jeunesse et aux bibliothèques scolaires et populaires. Le roman de Mathilde Alanic est classé parmi les ouvrages destinés à l’adolescence et aux bibliothèques populaires. Pour l’instituteur, c’est un “excellent livre qui convient à tous les lecteurs”. source : E-Periodica (suisse)

  • Presse Ancienne

    1934 – Les Danaïdes

    Critique signée Fernand Jabas, poète et instituteur à Court (Jura Bernois), dans le “bulletin bibliographique” supplément de L’Éducateur, hebdomadaire de la Société Pédagogique de la Suisse Romande. Il est membre de la Commission pour le choix de lectures destinés à la jeunesse et aux bibliothèques scolaires et populaires. Le roman de Mathilde Alanic est classé parmi les ouvrages destinés à l’adolescence et aux bibliothèques populaires. Ce livre est un “tableau émouvant” pour l’instituteur. source : E-Periodica (suisse)

  • Presse Ancienne

    1933 – Etoiles dans la nuit

    Critique signée Fernand Jabas, poète et instituteur à Court (Jura Bernois), dans le “bulletin bibliographique” supplément de L’Éducateur, hebdomadaire de la Société Pédagogique de la Suisse Romande. Il est membre de la Commission pour le choix de lectures destinés à la jeunesse et aux bibliothèques scolaires et populaires. Le roman de Mathilde Alanic est classé parmi les ouvrages destinés à l’adolescence et aux bibliothèques populaires. L’instituteur souligne l’émotion dégagée dans chaque roman de l’autrice. source : E-Periodica (suisse)

  • Presse Ancienne

    1931 – L’Aube du cœur

    Critique signée Mme R.Tissot, L. H., institutrice à Genêve, dans le “bulletin bibliographique” supplément de L’Éducateur, hebdomadaire de la Société Pédagogique de la Suisse Romande. Elle est membre de la Commission pour le choix de lectures destinés à la jeunesse et aux bibliothèques scolaires et populaires. Le roman de Mathilde Alanic est classé parmi les ouvrages destinés à l’adolescence et aux bibliothèques populaires.   L’institutrice apprécie la fraîcheur du roman. source : E-Periodica (suisse)

  • Presse Ancienne

    1931 – Norbert Dys

    Critique signée Werner Brandt, instituteur à Neuchâtel, dans le “bulletin bibliographique” supplément de L’Éducateur, hebdomadaire de la Société Pédagogique de la Suisse Romande. Il est alors président de de la Commission pour le choix de lectures destinés à la jeunesse et aux bibliothèques scolaires et populaires. Le roman de Mathilde Alanic est classé parmi les ouvrages destinés à l’adolescence et aux bibliothèques populaires. L’instituteur apprécie une “œuvre aimable” qui a sa place dans nos bibliothèques populaires. source : E-Periodica (suisse)

  • Presse Ancienne

    1929 – Les Loups sur la Lande

    Critique signée Fernand Jabas, poète et instituteur à Court (Jura Bernois), dans le “bulletin bibliographique” supplément de L’Éducateur, hebdomadaire de la Société Pédagogique de la Suisse Romande. Il est membre de la Commission pour le choix de lectures destinés à la jeunesse et aux bibliothèques scolaires et populaires. Le roman de Mathilde Alanic est classé parmi les ouvrages destinés à l’adolescence et aux bibliothèques populaires.   La critique n’est pas élogieuse, l’instituteur qualifie le roman d’honnête et simple, ayant sa place dans une bibliothèque. source : E-Periodica (suisse)

  • Presse Ancienne

    1929 – Le Maître du Moulin Blanc

    Critique signée Mme R.Tissot, L. H., institutrice à Genêve, dans le “bulletin bibliographique” supplément de L’Éducateur, hebdomadaire de la Société Pédagogique de la Suisse Romande. Elle est membre de la Commission pour le choix de lectures destinés à la jeunesse et aux bibliothèques scolaires et populaires. Le roman de Mathilde Alanic est classé parmi les ouvrages destinés à l’adolescence et aux bibliothèques populaires. L’institutrice apprécie la simplicité et le naturel du roman. source : E-Periodica (suisse)

  • Presse Ancienne

    1927 – Francine chez les gens de rien

    Critique signée Mme R.Tissot, L. H., institutrice à Genêve, dans le “bulletin bibliographique” supplément de L’Éducateur, hebdomadaire de la Société Pédagogique de la Suisse Romande. Elle est membre de la Commission pour le choix de lectures destinés à la jeunesse et aux bibliothèques scolaires et populaires. Le roman de Mathilde Alanic est classé parmi les ouvrages destinés à l’adolescence et aux bibliothèques populaires. L’institutrice apprécie la fraîcheur du roman. source : E-Periodica (suisse)

  • Presse Ancienne

    1926 – La gloire de Fonteclaire

    Critique signée Werner Brandt, instituteur à Neuchâtel, dans le “bulletin bibliographique” supplément de L’Éducateur, hebdomadaire de la Société Pédagogique de la Suisse Romande. Il est alors président de de la Commission pour le choix de lectures destinés à la jeunesse et aux bibliothèques scolaires et populaires. Le roman de Mathilde Alanic est classé parmi les ouvrages destinés à l’adolescence et aux bibliothèques populaires. L’instituteur apprécie “le but moral” et “tenue littéraire” du roman. source : E-Periodica (suisse)